DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Le chantage à la mise en danger: vitesse, alcool et trafic routier dans la cour Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Le chantage de la distribution et de l'accès à l'eau potable Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Chiffres clés, Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie Trophées, Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie

29/09/2012

Frangy défigurée : Frangy, comment Frangy est devenue moche !? Frangy, comment Frangy est devenu(e) moche !?

L'abandon du patrimoine de proximité, la destruction du vieux centre-Bourg unique en Haute-Savoie, l'implantation de sablière, la multiplication alarmante des Zones d'Activités … et de lotissements. L'habitat traditionnel des hameaux, partout menacé par ces fermes industrielles les plus cupides, et défiguré partout par d'immondes hangars métalliques et autres usines de méthanisation

Qui peut admettre en effet que l’on continue à laisser prospérer en toute impunité ceux qui, non contents de s’en prendre à la qualité de vie des habitants, souillent le visage même de ce territoire, ruinent sans scrupules sa beauté et s’attaquent donc à une part essentielle de son identité ?

La politique de l’actuelle majorité menée par M. Le Maire, Bernard Revillon, a fait le(ur) choix de bétonner et bitumer, de détruire le vieux centre, au détriment de la conservation, de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine architectural et naturel local.

Frangypans, vous avez le droit de savoir.  

"Et toujours la même question, qui reste pour moi sans réponse globale : pourquoi le passé, avec si peu de moyens, a-t-il fait tant de beauté, quand notre époque, avec tant de richesse, n'a produit que de la laideur ?"   Jacques Julliard, L'Année des fantômes. Image

Chers Amis, chers visiteurs, chers frangypans, 

Lorsqu’on voit d’étranges choses se passer et qu’on se demande pourquoi elles (nous) arrivent, prendre du temps pour voir comment tout cela s’articule est essentiel, et en conclure qu’il y a forcément une raison à toute chose. Rien n’est le fruit du hasard.
Les propriétaires du corps de logis regrettent, l’aveuglement surprenant –  incroyable si l’on y songe – de ceux qui, aux affaires, croient pouvoir tabler à l’infini sur la patience des gens de bien. On tire, on tire sur la ficelle. Nous craignons qu’elle ne finisse par céder.


Les principaux acteurs de ce petit morceau d'histoire du XXIe en milieu rural.


Le Moyen Age a eu ses villes fortifiées et ses cathédrales, le XIXe siècle ses boulevards et ses lycées. 

L’industrialisation de Frangy : une menace pour tous. Ces usines n’y ont pas leur place, encore moins à proximité des habitations, en raison des nuisances sonores et olfactives. ... c'est sans parler des zones protégées !

Frangy défigurée : Frangy, comment Frangy est devenue moche !?  

Frangy n'est pas une œuvre d’art, loin de là ! Frangy n'est pas un élément essentiel du patrimoine français. Néanmoins, il n'est pas anormal que l'Asso au travers des propriétaires, s'attache à dénoncer le vandalisme qu’elle subit, même si cela oblige à publier des articles/posts bien loin de l'objectif de ce blog. Le village est menacée par la cupidité de certains, mais beaucoup des gens d'ici semblent s’en accommoder. Les propriétaires et l'Asso ne l’accepteront jamais. 

En l'espace de quelques années, qu'est devenu Frangy ?

Le village de Frangy comme collectivité regroupant au sein d'un même espace habitation, travail et ce qu'on appelle aujourd'hui loisir n'existe plus depuis longtemps, sauf dans l'esprit de quelques idéalistes. Mais il n'en survit pas moins dans les mémoires sous la forme d'un passé d'autant plus idéalisé que ce qu'on dénomme encore le village - en fait un bourg et quelques hameaux et autres lieux-dits de près de 2000 habitants - est devenu, selon certains des anciens et autres idéalistes , un «village dortoir», composé majoritairement de nouveaux habitants (des gens d'ailleurs) qui travaillent sur Suisse, Annecy ou dans les villes environnantes, partent le matin et reviennent le soir.

Le village de Frangy est devenu un bourg «englobé dans l'espace à dominante urbaine», composé de «rurbains». Aux couches moyennes qui se sont installées dans la commune dans les années 1980-1990 se sont ajoutés des frontaliers beaucoup plus aisés qui, étant donné la flambée des prix, sont les seuls pouvant désormais acheter d'anciennes habitations ou des terrains encore constructibles. Terrains mis en vente par certains de ces mêmes détracteurs et autres idéalistes ruraux !

À Frangy, ce bouleversement de l'ancienne collectivité villageoise a permis de demeurer un bourg composé encore majoritairement d'actifs, où se côtoient des catégories sociales aux revenus très inégaux, disposant d'une école, d'un collège, d'associations diverses... Les habitants y ont gagné incontestablement une amélioration des conditions d'habitation, d'hygiène et de confort, une (certaine) offre de services et d'activités multiples...

À Frangy, dans le même temps, cette ersatz de modernisation a libéré les individus du poids des contraintes des anciennes communautés premières d'appartenance (communauté agricole); c'est dorénavant la fin d'un monde clos et de son «chauvinisme de clocher» : n'en déplaise à ces idéalistes et autres irréductibles. Pour autant, cette évolution s'est payée d'une dissolution du lien collectif avec son lot de pathologies nouvelles, entraînant l'individualisme vers les nouveaux horizons d'une «postmodernité» très problématique.


À Frangy, nous faisons tous les jours la bien triste expérience, qu'une fois l'éducation manquée, on ne la refait plus, et qu'on en supporte pour toujours les funestes conséquences, d'un homme idéaliste, individualiste. Bienvenu(s) chez ... eux ! 

À Frangy, aujourd'hui des fermes industrielles, des hangars métalliques industriels hideux, sans oublier des usines de méthanisation, de multiples zones d'activités, des lotissements résidentielles uniformes et désespérants, ses parkings bitumés, sa place bétonnée au centre et enfin, ses moultes immeubles bétonnés : justificatif fallacieux de cette fameuse densification, si chère à l'édile - Frangy étant d'après l'INSEE, la commune déjà la plus densément peuplée !

À Frangy, la cupidité et l'ignorance font semble t-il des ravages dans le centre-Bourg, où les bulldozers, pelleteuses et autres engins de chantier, appartenant à des sociétés privées locales omniprésentes, pulvérisent les anciennes demeures, là dans le vieux centre historique mais aussi dans les hameaux et autres lieux-dits.

À Frangy, le patrimoine architectural rural disparaît et notamment les vieilles maisons et autres bâtisses qui faisaient le charme de Frangy. Les poids lourds de 32T de l'agro-industrie ne peuvent pas passer : alors il faut détruire pour leur permettre l'implantation de ces charmants hangars agro-industriels, de cet avenir agro-industriel pour Frangy et sa communauté de commune.  

À Frangy, le patrimoine est détruit, vandalisé, pollué, au profit d’intérêts particuliers, de nés natifs. Gens d'ici qui tirent profit de la faiblesse non pas de la législation, mais des hommes, d’une insuffisante application des lois et des contrôles. De mauvaises décisions font primer l’intérêt de quelques uns sur l’intérêt général.

À Frangy, n'oubliez pas de regarder le paysage pour connaître son identité, ses élus et ses habitants. Au rythme où vont les choses, d'ici une dizaine d'années, le village, pardon LA ville sera définitivement défigurée, et quelconque.


q Comment Frangy est devenu(e) moche

q Décentralisation baronnie locale

Frangy demain

À Frangy, les propriétaires rejettent la modernité quand elle défigure les villages : les lotissements immondes, les ronds-points, les zones industrielles à l’entrée des communes. Les différents maires ont abandonné le centre-Bourg, il y a bien longtemps. Mais qu’on ne croie pas que les propriétaires veulent mettre le patrimoine sous cloche, ou le fossiliser ! ils sont tout à fait favorable, par exemple, à ce que les monuments aient une seconde vie, qu’ils soient transformés en espaces de coworking ou en hôtels. Ils sont pour qu’on vive avec LE patrimoine.

À Frangy, en quelques années, à cause de la politique de l’actuelle majorité menée par MM. Alain Poyrault depuis 2001, et spécifiquement depuis le 30 octobre 2012, par M. Bernard Revillon, des élus ont fait le choix de promoteurs privés, de béton et de bitume au détriment de la conservation, de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine historique, architectural et naturel locaux. 
La persévérance avec laquelle, la municipalité, s’acharne sur le patrimoine est absolument ahurissante. Des élus semblent s'opposer à cette volonté, mais aucun n'a encore franchi la ligne rouge en dénonçant publiquement et en démissionnant. Chaque jour ou presque amène une nouvelle catastrophe,

"Notre projet global réalisé avec l'aide d'une urbaniste nous permettra d'orchestrer nous même l'évolution du chef-lieu de canton. En faire un pôle d'attraction, un lieu de vie harmonieux qui garde des espaces naturels et une activité agricole à proximité" La TRIBUNE Républicaine

À Frangy, le PLU est vivant. Il fait depuis l’avènement de M. Bernard Revillon de moultes modifications (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ...) dictées semble t-il par le rythme d'ambitions, d'atermoiement, de tergiversations, de reniements. Les élus ont choisi de "bouleverser" (le mot est faible) le PLU sur une grande partie du village, du centre-Bourg, mais pas seulement si l'on y regarde de plus près - tant est si bien que l'on puisse avoir accès aux documents d'urbanisme à jour PLU et règlement de zonage de toutes les modifications actées en Conseil municipal.  

À Frangy, le PLU est un outil efficace pour certains élus désireux de construire dans leur ville à peu près ce qu’ils y veulent. La loi les y autorise depuis la décentralisation. Devinez, quelles ont été l'une de leurs premières priorités des élus et de MM Alain Poyrault et Bernard Revillon, après l'inscription du Domaine au titre des Monument historique : OPPOSER le développement d'un GAEC moribond et le périmètre de protection et de DEMANDER sa SUPPRESSION auprès de M. Le Préfet


All Décentralisation

L'urbanisation d'une commune devrait se décider avec ses habitants et pas simplement par un expert en urbanisme entre les quatre murs d'un bureau en faisant appel à la population pour définir la couleur ...des bancs ou des LED. Un élu local a-t-il tous les droits ?  
All Palme Urbanisation
Ne pas oublier le projet "Frangy sans lendemain, détruisons notre patrimoine"


Fermes industrielles (lait & viande) Bovins élevés dans des fermes usines Poules élevées dans des fermes usines Vignes

All GAEC Industriel Frangy

TROIS Zones d'Activités aux abords de Frangy TROIS Zones d'Activités aux abords de Frangy

All ZA Frangy

SABLIÈRE DESCOMBES entrée Ouest de Frangy SABLIÈRE DESCOMBES entrée Ouest de Frangy

All Sablière Frangy

(Projet) Usine de méthanisation (Projet) Usine de méthanisation NON à l’Usine de méthanisation, Frangy, Haute-Savoie

All Méthanisation Frangy


Station d'épuration

All STEP Frangy

À Frangy, la politique de l’actuelle majorité menée par M.Le Maire, Bernard Revillon, a fait le(ur) choix de bétonner et bitumer, de détruire le vieux centre-Bourg, au détriment de la conservation, de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine architectural et naturel local. Frangy, c'était ça : un Patrimoine architectural et naturel local, pendant des décennies, un paysage quasi immuable. Riche de la diversité et du dynamisme de ses habitants. Frangy rayonne ... aujourd'hui : le béton et le bitume coulent à flot. Depuis 2012, M. l'agriculteur s’enorgueillit de réalisations (ôde à Frangy embellie) dans le village, avec ses travaux de bétonnage de trottoirs et de l'esplanade Toutânbhéton, ses lampadaires futuristes, ses toilettes publiques en fer machin, du hangar des Services Techniques, du hangar pour le Tennis Club et autres bitumages. "Frangy demain"

À Frangy, les Fermes industrielles  sont des insultes visuelles tout comme ces usines de méthanisation.

Fermes industrielles, lotissements, zones d'activités /commerciales, alignements de ronds-points, sablière, hangars métalliques … Depuis quelques années, Frangy, notre village à tous s’est mis à dévorer la campagne et détruire son patrimoine bâti. Une fatalité ? Non : le résultat de choix politiques locaux et économiques, conduits paradoxalement par des gens d'ici, des frangypans de souche, menés par un agriculteur.

Rond-point

All Rond-point Frangy

Un trafic incessant de véhicules

All Déviation Frangy


q RD 1508

Des immeubles, des ensembles d'immeubles

All Lotissement Frangy

Des immeubles, des ensembles d'immeubles

All Immeuble Frangy

q Bilieux


En fait, il s'agit simplement de savoir si Frangy arrêtera enfin le cours des dévastations (destructions, ou autres démolitions, abattages, pollutions, ....) qui s'effectuent sur son territoire depuis quelques temps, et spécialement depuis le début des années 2000, avec un acharnement dont aucune autre époque n'ont donné l'exemple à Frangy; ou bien si notre village ... à tous persévérera dans cette voie de ruines, jusqu'à ce que le dernier de ses anciens souvenirs soit effacé et rasé, et que, soumise sans réserve à la parure que lui préparent les architectes et autres urbanistes ... modernes. 

Bienvenue à l'Homo Peri-Urbanus

La qualité de vie à Frangy, Haute-Savoie

All Abattage
All Pollution

Mais, où se cachent donc les mochetés de votre village ? les destructions ?

All Mocheté

All Publicité


q Décentralisation

q Déchetterie

q Piscines

q ronds-points

q salles polyvalentes

q parkings publics

q parcs d'activités

q équipements sportifs et stades

q zones industrielles

Aller plus loin :  télérama, valeursactuelles, valeursactuelles II

L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association