DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Agriculture & radicalisation à Frangy, Haute-Savoie Chiffres clés, Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie

Patrimoine de Frangy, Haute-Savoie mais pas seulement ! Patrimoine

Ensemble, préservons aujourd'hui l'avenir.

La politique municipale de mise en valeur du centre du bourg : la destruction. Malgré ce patrimoine rural, particulièrement riche, témoin d’une longue histoire, qui a contribué fortement à l’identité de Frangy, les actes de vandalisme et de destruction se suivent en ce début du XXIe.

Ces paysages, ces lieux historiques après avoir traversé quatre, cinq, voire six siècles sont menacés de disparition à court terme. Ils risquent de disparaître avec les mutations de la société actuelle, mais aussi à cause du communautarisme agricole exacerbé, si tous ensemble, gens d'ici et d'ailleurs, nous n’y prenons garde. 

Tous les lieux ont un passé, tous les lieux ont une Histoire. A la découverte de ces lieux avant qu'ils n'aient disparu du patrimoine.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Chers Amis, chers partenaires,  
 
Dans cette partie, nous nous efforçons de vous présenter le Patrimoine local, de proximité, remarquable et pas seulement. Si malgré tout vous aviez encore des questions, vous pouvez alors utiliser le formulaire ci-contre. Nous essaierons de répondre à vos questions.

Nous vous recommandons fortement de lire au préalable la section Bienvenue.


Patrimoine de Frangy, Haute-Savoie mais pas seulement !

Jusqu’à la fin du 18e siècle, le terme patrimoine est utilisé dans le sens de l’héritage privé qui est transmis. Le sens public qu’on lui donne aujourd’hui, apparaît le 2 octobre 1789, quand l’Assemblée nationale révolutionnaire déclare que les domaines et possessions de l’Eglise (cathédrales, églises, objets, terres agricoles, bois et forêts) sont « biens nationaux » et « mis à la disposition de la Nation ».

La conservation du patrimoine et la lutte contre le vandalisme Dès 1794, dans le texte « Les destructions opérées par le vandalisme et les moyens de le réprimer », l’Abbé Grégoire, figure emblématique de la Révolution, donne une définition du patrimoine proche de la conception actuelle : les monuments « doivent être protégés en vertu de l’idée que les hommes ne sont que les dépositaires d’un bien dont la grande famille a le droit de vous demander des comptes ». A l’occasion de ce rapport, l’Abbé Grégoire popularise le terme vandalisme. Il déclare en 1794 que « Les barbares et les esclaves détestent les sciences et détruisent les monuments des arts, les hommes libres les aiment et les conservent ».

« La notion de patrimoine ne concerne pas juste des lavoirs et des églises, mais aussi des histoires humaines extraordinaires. »

Il y a des moments, dans l’histoire d’un pays, d'un village, comme à Frangy, où son patrimoine historique est mis en danger sur tout son territoire, de manière grave et irréversible. Ce sont la plupart du temps des guerres, des révolutions ou l’existence de vandales détruisant sciemment toute trace du passé. Chacun a à l’esprit, aujourd’hui, le vandalisme qui frappe certains pays du Moyen-Orient en ce début du XXIe. Mais à côté de ces périodes tragiques, en ce début du XXIe en France, il y a des moments plus insidieux qui voient des décisions politiques locales aboutir à des destructions qui ne sont pas moins graves. Des maires tirent à tort la conclusion qu'ils peuvent (tout) démolir. Des élus veulent éviter tout affrontement avec ces derniers et ferment les yeux sur le patrimoine pour acheter semble t-il une forme de paix à moins que ce ne soit autre(s) chose(s) ! à la justice de s'en saisir le cas échéant.

Nos villes sont le fruit d’une accumulation séculaire et sont un livre ouvert où s’écrit l’histoire de l’architecture, du pouvoir et de la société. Une juxtaposition d’édifices reflets de leur temps, devenus obsolètes et remplacés par d’autres, plus fonctionnels, plus modernes.  Que faire de ces bâtiments désaffectés, grandes coquilles vides, plantées au cœur de la ville, comme une sentinelle veillant sur notre mémoire collective ? La réponse de M. Le maire et des élus de Frangy : la DESTRUCTION

"Les actes de vandalisme commis par l’Etat sont les plus graves puisqu’ils sont pratiquement assurés de l’impunité, étant commis par ceux mêmes qui ont en charge de les réprimer. " Louis Réau, « Histoire du vandalisme » p.1008, éditions Robert Laffont, 1994

Les Croisades de l'Asso Terroir de Frangy, Haute-Savoie. L'Histoire de Frangy, Haute-Savoie L'Office de Tourisme du Val-des-Usses à Frangy, Haute-Savoie

Patrimoine

L'articulation action culturelle/développement local, ne va pas nécessairement de soi dans ce village de l'avant pays-savoyard. Elle nécessite de relever certaines questions qui méritent discussion, sous des angles : tradition/modernité, parité/spécificité, identité/ouverture, local/global …. et qui touchent à la question-clé de l'avenir de la France : L'EDUCATION

"Deux excès qui menacent l'action culturelle du monde rural peuvent être observés : le premier consisterait dans le repli du monde rural sur une culture folklorique reposant sur le culte d'un passé disparu et largement réinventé ; à l'opposé, l'ouverture du monde rural à une culture moderne largement imprégnée par les modèles de la civilisation urbaine pourrait aboutir à la négation et à la disparition des valeurs rurales. Les relations entre l'action culturelle et le territoire s'inscrivent manifestement dans des rapports : celui de « l'ici » et de « l'ailleurs » (qui s'expriment à travers des jeux entre différents espaces) et celui de tradition/modernité." source : https://ruralia.revues.org/156

Il est temps que le respect de la beauté passée se double d'une exigence de la beauté à venir. Le "patrimoine" ne doit pas être seulement un gros mot (pour certains) représentant d'un temps vertueux et révolu. Le soin (ou la destruction pour certains) consacré(e) à certains espaces et monuments bien définis doit (devrait) s'appliquer aussi à tout ce qui fait notre quotidien, le patrimoine de demain (...) Ce patrimoine et ce terroir pourraient représenter sans aucun doute une valeur économique et culturelle pour ses (p)artisans, ses petits producteurs, ses gites familiaux et ses commerçants : mais encore faudrait-il en avoir tout simplement conscience !

All Circuit Frangy

France Quelques mots sur certains des villages aux alentours de Frangy, Haute-Savoie, France Frangy, Haute-Savoie, France Genève, Suisse

La mémoire n'est pas nostalgie, elle nous aide seulement à mieux choisir le chemin où aller.

"Il y a toujours des larmes, mais toujours de l'espérance" Jean d'Ormesson 

A tous ceux qui le souhaitent, via l'Espace volontaires, devenez volontaires, mobilisez-vous, exprimez-vous,  proposez, offrez aux générations futures la fierté d'avoir pu contribuer à la sauvegarde d'un patrimoine rare en Haute-Savoie.

Sincères remerciements, 

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association