DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Agriculture & radicalisation à Frangy, Haute-Savoie Chiffres clés, Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie

08/08/2017

Société laitière des Hauts de Savoie, L'accent est mis sur la qualité qui est à un bon niveau

Vous avez le droit de savoir.

"Quand je suis vraiment impressionné, je suis si ému que je ne peux plus parler. Heureusement, la plupart des gens qui travaillent pour moi sont si émus qu’ils ne peuvent plus s’arrêter de parler. " Andy Warhol 

Chers Amis, chers visiteurs, chers frangypans,

 "Le partage de la connaissance"

La quatrième "croisade de Bel-Air" débute dès 2004. Elle a pour objectif de vous faire un retour basé sur notre expérience de vie.   La moitié des monuments historiques appartiennent à des personnes privées. Si comme nous, vous n'êtes pas propriétaires du château de Versailles, et que l'inefficacité croissante des services de l’État débordés ou découragés, en charge de la protection du patrimoine, vous ...pèsent, alors ce qui suit est pour vous. 
Il existe bien une association française, reconnue d'utilité publique, qui regroupe des propriétaires de monuments historiques privés. Mais de nouveau, si vos questions sortent du cadre ordinaire, alors personne au niveau national, régional, ni même départemental, ne vous apportera son expertise.


Cliquez sur le lien

Publié le 26/12/2013 à 14h00

La Tribune Républicaine votre hebdomadaire d'informations de l'Ain Bellegarde et sa région au quotidien, - L'assemblée générale des Fermiers Savoyards est toujours l'occasion d'un grand rassemblement L'espace d'animation d'Eloise était en effet archi comble mercredi 18 décembre pour recevoir les producteurs de lait savoyards qui ont fait le point sur l'année écoulée.


Les responsables devant une belle vitrine des produits.

L'assemblée générale des Fermiers Savoyards est toujours l'occasion d'un grand rassemblement L'espace d'animation d'Eloise était en effet archi comble mercredi 18 décembre pour recevoir les producteurs de lait savoyards qui ont fait le point sur l'année écoulée.

Une année riche en productions puisque ce sont 287 producteurs qui ont fourni 70 110 500 litres de lait dont la qualité s'est révélée supérieure à l'année 2012.
17 848 800 litres ont été produits en zone Reblochon ; 5 936 900 litres en zone Abondance ; 829 900 litres en zone Bio ; 1 254 900 litres en zone Conventionnelle et 44 240 000 litres en zone IGP.
Les usines de transformation se trouvent à Frangy (Société Laitière des Hauts de Savoie) qui a travaillé 22 222 554 litres de lait ; Samoëns avec 5 888 441 litres ; Féternes dans le Chablais avec 3 4510 838 litres transformés ; Eteaux avec 30 892 765 litres. A Minzier est installée une cave d'affinage. Un magasin pour les particuliers se trouve à Frangy dans la zone des Bonnets et un autre à Samoëns.


Les fromages produits avec tout ce lait sont le Reblochon de Savoie, en AOC dont 4 100 tonnes ont été fabriquées à Eteaux et à Samoëns. 400 tonnes de fromage d'Abondance ont été produites à Féternes.


L'Emmental de Savoie, laitier ou fermier, en IGP a été fabriqué pour 6 200 tonnes, dont 2 000 tonnes à Frangy. La Raclette de Savoie dont 2 000 tonnes ont été produites sur la Savoie, a du mal à faire sa place car concurrencée par d'autres fabricants. 600 tonnes de Beaumont ont été produites.
Bonne nouvelle, le don des fermiers savoyards de 11 600 litres de lait qui iront rejoindre la banque alimentaire sous forme de fromages.

Partenariat reporté
Le bilan des neuf dernières années de partenariat avec la Société laitière des Hauts de Savoie, par Marc Maisonoble, directeur général, est très satisfaisant. L'accent est mis sur la qualité qui est à un bon niveau ; le développement ; la communication ; le choix de marque qui s'est porté sur Pochat.
La marque est très importante car elle assure la pérennité de l'entreprise. En conclusion, le partenariat est reporté pour neuf ans.


Le président Laurent Dupraz devait transmettre un message d'espoir lors de l'assemblée, tout en regrettant le manque d'implication lors des campagnes de promotion, avec seulement trois producteurs lors de la fête des fromages qui a reçu la visite de 10 000 visiteurs.


« Il est plus facile de s'en prendre à la régulation, à certains responsables, aux cahiers des charges, à nos partenaires fromagers et même parfois à la météo pour trouver un bouc émissaire à nos défaillances. Nous vivons à une autre époque, où seules les filières qui sont dynamiques trouvent des crédibilités envers nos fournisseurs et consommateurs. » Il terminait par cette phrase : « Nous devrons faire encore plus vite et plus vite, sans oublier que nous ne sommes pas dans le monde des bisounours et que seules les compétences techniques, économiques et de courage auront raison de nos attentes. » 

 
A.-M.G.


La Tribune Républicaine

L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association