DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Agriculture & radicalisation à Frangy, Haute-Savoie Chiffres clés, Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie

23/06/2017

Dégâts dans les jardins : comment lutter contre la Pyrale du Buis ?

Vous avez le droit de savoir.

“Un homme complètement ivre sort vers quatre heures du matin d'une boîte de nuit et regagne péniblement le parking avec l'aide d'un de ses amis. Il ouvre la portière de sa voiture, s'affale sur le siège et se met à hurler : - Ah les salauds ! Ils m'ont tout volé... Les racailles ! Plus d'auto-radio, plus d'allume-cigares, plus de tableau de bord, plus de volant ! Ils ont même pris le levier de vitesse. - Calme toi dit son copain, tu es assis à l'arrière..."

Chers Amis, chers visiteurs, chers frangypans,

 "Le partage de la connaissance"

La quatrième "croisade de Bel-Air" débute dès 2004. Elle a pour objectif de vous faire un retour basé sur notre expérience de vie.   La moitié des monuments historiques appartiennent à des personnes privées. Si comme nous, vous n'êtes pas propriétaires du château de Versailles, et que l'inefficacité croissante des services de l’État débordés ou découragés, en charge de la protection du patrimoine, vous ...pèsent, alors ce qui suit est pour vous. 
Il existe bien une association française, reconnue d'utilité publique, qui regroupe des propriétaires de monuments historiques privés. Mais de nouveau, si vos questions sortent du cadre ordinaire, alors personne au niveau national, régional, ni même départemental, ne vous apportera son expertise.


Cliquez sur le lien

Reprise intégrale de l'article de  F.L.B. | Publié le 21/06/2017 à 06:02

la pyrale du buis est présente depuis 2015 en Ardèche, les premiers dégâts ont été signalés en vallée du Rhône, notamment sur le massif de Crussol et la basse vallée de la Cance. En 2017, la pyrale est toujours présente. Une surveillance doit être engagée afin de cerner les risques. Le département de la Santé des Forêts et son réseau de correspondants observateurs mettent en place un réseau de placettes permettant de suivre les conséquences des défoliations sur la survie des buis. Et leur capacité à se reconstituer après les attaques de pyrale. Les premiers résultats seront exploitables en 2018.


Des traitements et des plantes de substitution

En jardinerie, plusieurs solutions existent pour faire face à la dégradation des arbustes. On connaît par exemple le “Bacillus Thuringiensis” : il s’agit d’un bacille qui infecte le système digestif des chenilles. Ce traitement est aussi utilisé contre la chenille processionnaire du pin. Une lutte mécanique par prélèvement des chenilles non-urticantes peut aussi être faite lorsque les chenilles sont en faible nombre. Ces dernières peuvent être détruites, par exemple, en les écrasant. Une fois que les chenilles sont éliminées, de nouvelles feuilles apparaissent progressivement, même sur des plants très affectés. Attention cependant en période de sécheresse à irriguer ces plants défoliés.
Comme l’explique Frédéric Duquesne, gérant de la jardinerie Villa Verde à Privas, il est également possible de pulvériser un insecticide chimique homologué mais son effet ne sera pas supérieur au “Bacillus thuringiensis” et son impact sur l’environnement n’est pas toujours contrôlable. Ce type de traitement demande plus de précautions (il est nocif pour les abeilles et doit être appliqué à l’intérieur des rameaux et sous les feuilles où les chenilles se cachent fréquemment). La société Biotop de Livron-sur-Drôme propose également un nouveau traitement. Il s’agit d’un prédateur des œufs de la pyrale, un micro-insecte détruisant les œufs des pyrales du buis (lire par ailleurs). Et s’il est déjà trop tard, une nouvelle variété de plante, proche du buis, est distribuée en jardinerie : le “Ilex Crenata”, ou houx crénelé, ou houx japonais originaire d’Extrême-Orient. Cette variété ressemble fortement au buis et ne craint pas, elle, les attaques de la pyrale.
L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association