DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Agriculture & radicalisation à Frangy, Haute-Savoie Chiffres clés, Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie

30/05/2017

Quand collaborateurs d'élus parviennent à être eux-même élus, que connaissent-ils de la vie réelle ? #HauteSavoieParodies

Présente uniquement des "articles faux (jusqu'à preuve du contraire)", décalés et parodiques. Souvent la vérité n'est pas loin.

Garanti sans faux témoignage

Vous avez le droit de savoir.

"Quand je suis vraiment impressionné, je suis si ému que je ne peux plus parler. Heureusement, la plupart des gens qui travaillent pour moi sont si émus qu’ils ne peuvent plus s’arrêter de parler. " Andy Warhol 

Chers Amis, chers visiteurs, chers frangypans,

 "Le partage de la connaissance"

La quatrième "croisade de Bel-Air" débute dès 2004. Elle a pour objectif de vous faire un retour basé sur notre expérience de vie.   La moitié des monuments historiques appartiennent à des personnes privées. Si comme nous, vous n'êtes pas propriétaires du château de Versailles, et que l'inefficacité croissante des services de l’État débordés ou découragés, en charge de la protection du patrimoine, vous ...pèsent, alors ce qui suit est pour vous. 
Il existe bien une association française, reconnue d'utilité publique, qui regroupe des propriétaires de monuments historiques privés. Mais de nouveau, si vos questions sortent du cadre ordinaire, alors personne au niveau national, régional, ni même départemental, ne vous apportera son expertise.



Cliquez sur le lien

Selon vous, que faudrait-il faire pour arriver à cette "politique morale" que vous appelez de vos vœux ?
Je pense qu'il faudrait un choc avec une loi de moralisation de la vie politique. Je l'ai déjà proposée par le passé. Je devrais d'ailleurs demander un droit d'auteur à François Bayrou qui vient de la réclamer ! Il faut avant tout dé-professionaliser la vie politique, en mettant en place un mandat unique. Je pense que ce serait une avancée considérable. Cela permettrait d'exercer son mandat tout en conservant son activité professionnelle et en gardant un pied dans la réalité. Pour reprendre une phrase de mon livre : "Quand des collaborateurs d'élus parviennent à être eux-même élus, que connaissent-ils de la vie réelle ? Rien." Il faut ensuite une transparence complète au niveau des partis politiques. L'opacité entraîne la suspicion et dans certain cas, celle-ci est totalement justifiée. Il faut aussi revoir l'indemnisation des élus pour mettre fin à des rémunérations excessives. Soit en supprimant tout cumul des indemnités en demandant à l'élu de choisir celle qu'il veut conserver ou en limitant le plafond des cumuls à 5.400 euros, ce qui correspond à l'indemnité parlementaire de base. Enfin, à l'Assemblé nationale, il faut poursuivre les efforts de transparence mais surtout de contrôle des dépenses des députés. Un contrôle que doit effectuer le Parlement lui-même, pour que le pouvoir législatif reste indépendant. Il faudrait aussi, l'actualité nous en donne la preuve, travailler à un véritable statut des assistants parlementaires
*Argent, morale et politique, de René Dosière, éditions du Seuil.

L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association