DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Agriculture & radicalisation à Frangy, Haute-Savoie Chiffres clés, Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie

09/04/2017

Frangy, M. Robert Lacôte, échappement tracteur KÜNZI-LACÖTE

Frangypans, M. Robert Lacôte, signataire ABAG, se refuse d'emprunter les chemins ruraux des Aricoques, de Moisy, de Collongy voire de ceux de Gensenaz ainsi que ceux réhabilités à grands frais par les subventions du Conseil Général, voire de la mairie, préférant passer comme il l'a toujours fait avec ses énormes engins agricoles, dans la cour exigüe du domaine de Bel-Air

M.Le Maire, Bernard Revillon, signataire ABAG pourtant responsable de la tranquillité publique, refuse d'agir à l'encontre d'un signataire d'ABAG et frangypan de vieille souche.

Frangypans, vous avez le droit de savoir.

Toutes atteintes à la sécurité des personnes ou de leurs biens ainsi que toutes incivilités font que chaque jour, la vie peut devenir insupportable. La sécurité et la civilité sont des droits et lutter contre l’insécurité et l’incivilité sont des devoirs.

"Vous n'avez pas raison parce que d'autres sont d'accord avec vous. Vous avez raison parce que vos faits sont exacts et que votre raisonnement est juste." Waren Buffett

Chers Amis, chers visiteurs, chers frangypans, 

Lorsqu’on voit d’étranges choses se passer et qu’on se demande pourquoi elles (nous) arrivent, prendre du temps pour voir comment tout cela s’articule est essentiel, et en conclure qu’il y a forcément une raison à toute chose. Rien n’est le fruit du hasard.
Les propriétaires du corps de logis regrettent, l’aveuglement surprenant –  incroyable si l’on y songe – de ceux qui, aux affaires, croient pouvoir tabler à l’infini sur la patience des gens de bien. On tire, on tire sur la ficelle. Nous craignons qu’elle ne finisse par céder.


Les principaux acteurs de ce petit morceau d'histoire du XXIe en milieu rural.


Samedi 8 avril 2017, 1130, à destination du lieu-dit Gensenaz, le tracteur pétaradant, pénètre à une vitesse scandaleuse et inappropriée dans la cour exigüe du domaine de Bel-Air.Tout le coteau est envahi par un bruit sourd : des centaines de personnes incommodées par ce véhicule, cet individu n'en a que faire : il est chez lui et fait ce qu'il veut. Imaginez vous la caisse de résonance dans la cour.

Pour rappel, le corps de logis s’articule depuis des siècles autour de cette cour exigüe avec d'autres bâtiments. Par le refus d'emprunter les chemins ruraux du lieu-dit Gensenaz et le refus d'agir des autorités et de M.Le Maire, Bernard Revillon, elle est devenue un sacré terrain de jeux pour certains.

Tout est permis, tout leur est permis, dans la cour exigüe du XVIIe de Bel-Air à Frangy, ce village en Haute-Savoie où une poignée d'individus dans une impunité totale, fait régner la peur, la haine de l'autre. Que font les services de l’État depuis ... 2004 ?

En France, armé d’une voiture – trop souvent arme mortelle par destination – on ne risque pas grand-chose, sinon rien si l’on tue quelqu’un, alors si comme dans le cas Bel-Air, "on" fonce sur vous, "on" vous" intimide, "on" vous provoque, "on" vous percute ... ou l'on passe en à quelques centimètres à vive allure, on ne risque résolument rien et "ils" l'ont bien compris.

Pour rappel


Accédez aux chaines VIDEOS et PHOTOS sur la partie droite de l'écran

Aucun autre commentaire pour l'instant.

Instant de vie pris sur le fait.

A suivre ...

All Bel-Air Moto Voiture Camion Tracteur

Alerte Tracteur Camion voiture Moto Bel-Air

All Alerte Frangy

Le sentiment d'impunité se nourrit des incohérences du système ! Pourquoi s'en priver ?

L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association