DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Agriculture & radicalisation à Frangy, Haute-Savoie Chiffres clés, Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie

08/01/2016

Frangy, tableau de bord Bel-Air (2016-)

Un tableau de bord : pourquoi, pour qui et comment ?

Loin d'être un simple outil de mesure, notre tableau de bord est un outil d'aide à la réflexion sur la manière dont l’État, ses services, les élus de Haute-Savoie, un agriculteur omniprésent de vieille souche, aujourd'hui maire omnipotent, ainsi que les forces de l'ordre, protègent un Monument et ses abords, mais aussi, et surtout, y assurent leurs missions.

Et vous, faites-vous confiance à l’État français ?

Toutes atteintes à la sécurité des personnes ou de leurs biens ainsi que toutes incivilités font que chaque jour, la vie peut devenir insupportable. La sécurité et la civilité sont des droits et lutter contre l’insécurité et l’incivilité sont des devoirs.

“Plus une société s’éloigne de la vérité, plus elle hait ceux qui la disent.”  George Orwell 

Chers Amis, chers visiteurs, chers frangypans,

Dans cette partie, nous nous efforçons de vous présenter notre tableau de bord et ses chiffres clés. L'histoire, incroyable, ne relève pas plus de la fiction que de la paranoïa ou d’une énième théorie du complot; plus qu'une expérience patrimoniale, une expérience de vie ! Si malgré tout vous aviez encore des questions, vous pouvez alors utiliser le formulaire ci-contre. Nous essaierons de répondre à vos questions.

Nous vous recommandons fortement de lire au préalable la section Bienvenue.


Une petite idée de ce qui se passe au Domaine de Bel-Air sous forme de tableau de bord.




Faire sourire quelqu'un est toujours une récompense en soi.

Le tableau de bord et ses indicateurs mettent en évidence l’exception : l'État français est devenu incapable de faire respecter la loi à Frangy - un patrimoine et une famille pris en "otage"

Palme Bel-Air L'Asso Frangy

Une zone de non-droit, une situation intolérable depuis ... 2004 : les propriétaires, des néo-ruraux, ces frangypans d'origine contrôlée, dénoncent le fait qu'ils ne soient pas chez eux et qu'une partie de la population agricole de vieille souche, des "nés natifs", fasse régner sa propre loi impunément : leur propriété régulièrement vandalisée, leur vie menacée quotidiennement. Il y a des décisions à prendre et une détermination à mener. Les propriétaires les ont prises, les prennent et les prendront.

Les lieux de tous les dangers ?

L'ensemble du Domaine de Bel-Air alors non protégé que MM. Le Maire et Bernard Revillon souhaitaient détruire pour faciliter la desserte dans la cour exigüe du XVIIe, d'engins agricoles, poids-lourds béliers, vers les GAEC Lo Pres Dary (2006) et Les Aricoques



Un Monument historique vandalisé, un bien commun de la Nation; mais vous n'y pensez pas ! c'est impossible, rigoureusement impossible ! pas en France, pas en cette France du XXIe, qui dénonce les autodafés des manuscrits de Tombouctou, la destruction de la statue du grand Bouddha de Bâmiyân ou encore ces actes audieux de destruction dans de nombreux sites antiques en Syrie et en Irak.

Ce monument historique est en bien en France en Haute-Savoie à Frangy : ses bâtiments, ses abords ainsi que sa cour exigüe du XVIIe du domaine. Qui est concernés ? Principalement une famille et ses enfants : des étrangers, des néo-ruraux, des frangypans d'origine contrôlée. Pourquoi ? une communauté exacerbé d'agriculteurs; d'exploitants de vaches laitière et de viticulteurs, des gens d'ici, à qui les propriétaires ont osé demander dès leur installation en 2004, entre autre, de ralentir au passage de la cour, ne se voient pas recevoir de ... recommandations de gens d'ailleurs.

L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association