DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Agriculture & radicalisation à Frangy, Haute-Savoie Chiffres clés, Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie

15/08/2015

Frangy, agriculteur maire omniprésent et omnipotent

Le pouvoir du moi, je (l'égocratie), il aime beaucoup à pérorer.

Agriculteur né natif, de vieille souche, omniprésent, co-gérant du GAEC Le Collongeois, aujourd'hui maire omnipotent ;  il se veut rassembleur : il divise et se comporte de manière clanique et clivante. Il n'hésite pas à nourrir les sentiments de peur de l'autre, peur de l'étranger, peur du différent - signataire ABAG.

Terrien, il se veut protéger le patrimoine rural et naturel : il fait détruire le centre historique, bétonne, fait construire des hangars industriels et n'engage aucune procédure contre des agriculteurs délictueux indélicats avec les lois.

"Il ne supporte pas qu'on n’ait pas peur de lui (...)"

Toutes atteintes à la sécurité des personnes ou de leurs biens ainsi que toutes incivilités font que chaque jour, la vie peut devenir insupportable. La sécurité et la civilité sont des droits et lutter contre l’insécurité et l’incivilité sont des devoirs.

"Quand on est emmerdé par une affaire il faut susciter une affaire dans l'affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l'affaire de l'affaire, jusqu'à ce que personne n'y comprenne plus rien".  Charles Pasqua

Chers Amis, chers visiteurs, chers frangypans, 

Lorsqu’on voit d’étranges choses se passer et qu’on se demande pourquoi elles (nous) arrivent, prendre du temps pour voir comment tout cela s’articule est essentiel, et en conclure qu’il y a forcément une raison à toute chose. Rien n’est le fruit du hasard.
Les propriétaires du corps de logis regrettent, l’aveuglement surprenant –  incroyable si l’on y songe – de ceux qui, aux affaires, croient pouvoir tabler à l’infini sur la patience des gens de bien. On tire, on tire sur la ficelle. Nous craignons qu’elle ne finisse par céder.


Les principaux acteurs de ce petit morceau d'histoire du XXIe en milieu rural.


En apparence, tout est normal, tout va bien. Mais ce ne sont justement que des apparences. Derrière le paraître nécessaire, c'est juste des vies bouleversées

A quoi s’en trouvent réduites une inscription au titre des monuments historiques, la vie d'une famille de néo-ruraux, quand ce que l’on protège est saccagé, détruit, pollué volontairement depuis tant d'année ? Comment comprendre que l’État autorise implicitement d’une main la destruction de ce qu’il s’est engagé à protéger de l’autre ? 

Ainsi, dans nos croisades pour protéger le Domaine de Bel-Air et le patrimoine de Frangy, les silences de l’État, des services, des élus de Haute-Savoie interpellent avec une certaine force. Dans ces silences, il y a tous les bruits du monde, des silences qui disent des drames. Dans ce contexte d'apparence difficile, l'association, les propriétaires, les volontaires constatent avec tristesse et effroi, que des élus de Haute-Savoie et l’État ne sont pas (toujours) les garants impartiaux du patrimoine naturel et bâti. 
 
Aux côtés des associations, les acteurs du patrimoine sont nombreux : services ou agents de l'État, collectivités, professionnels experts (artisans, architectes, etc.), fondations ... Qui sont-ils ? Que font-ils ? Et enfin cette dilution des responsabilités administratives, que le monde entier nous envie, qui permet de dissimuler d'éventuelles fautes individuelles derrière la responsabilité de la collectivité.

Même si la tendance est à la baisse, de nombreux agriculteurs exercent la fonction de maire dans leur commune. C'est le cas à Frangy, commune profondément rurale depuis Octobre 2012 où M. Bernard Revillon, gérant du GAEC Le Collongeois a été élu maire suite à la démission de M. Le Maire (fronde adjoints)
Force est de constater que la représentativité des agriculteurs diminue avec le temps. Ils sont de plus en plus nombreux à se plaindre de ne plus pouvoir cumuler, avec l'augmentation continue des tâches administratives, activité professionnelle et exercice d'un mandat local. Ce n'est manifestement pas le cas de M. Bernard Revillon qui cumule sans compter les charges et les indemnités associées sans oublier sa participation active au sein d'un collectif identitaire rural local (ABAG)

Les collectivités locales acteurs majeurs de l'impéritie politique patrimoniale

q omnipotent


L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association