direct tv - Accès médias de l'Asso Le chantage à la mise en danger: vitesse, alcool et trafic routier dans la cour Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Le chantage de la distribution et de l'accès à l'eau potable Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie

08/01/2012

Image du collectif Identitaire Suisse, ABAG collectif identitaire rural (BCD) : Les Dayer

L'histoire, incroyable, ne relève pas plus de la fiction que de la paranoïa ou d’une énième théorie du complot.

Un premier cercle de membres actifs qui forment le noyau central et qui décident, agissent et recherchent l’action, construit autour de familles de vieille souche : les LMN (Lacôte-Monod-Neyroud), les BCD (Banchet-Carrel-Dayer) et de M. Le Maire Bernard Revillon.

D'élus qui soutiennent logistiquement le premier cercle.

De sympathisants, population rural et fournisseurs agricoles au degré de participation variable, inconstant ou partiel, et qui agissent comme un vivier potentiel

Le collectif est présidé par Mme Françoise Neyroud.

"J'ai vu des gens mal agir avec beaucoup de morale et je constate tous les jours que l'honnêteté n'a pas besoin de règles." Albert Camus

Chers Amis,

Bienvenue sur notre rubrique Portrait. 

Les vieilles pierres doivent-elles se taire ? Vous peinez à comprendre les "affaires" de Bel-Air- & Co, nous nous devions de vous aider ! Personnalité, comportement, et émotions

Lorsqu’on voit d’étranges choses se passer et qu’on se demande pourquoi elles (nous) arrivent, prendre du temps pour voir comment tout cela s’articule est essentiel, et en conclure qu’il y a forcément une raison à toute chose. Rien n’est le fruit du hasard.  Ces informations publiques vous permettront de mieux comprendre la complexité apparente du dossier Bel-Air - communautés villageoises, luttes d'influences, contrastes sociaux ainsi que pouvoir local

Les principaux acteurs de ce petit morceau d'histoire du XXIe en milieu rural.  


Les relations de ces familles savoyardes de nés-natifs bien que tendues à l'origine par d'interminables luttes intestines, se sont réunies, ayant un objectif commun avoué : "faire dégager ces connards de Bel-Air avec leurs enfants". Collectif, où se mêlent culture de la victimisation et de la provocations, avec pour inhibiteurs, pour certains, l'alcool, l'animosité vis à vis de gens d'ailleurs, voire la cupidité pour d'autres, nous avons tenté de les comprendre. 

Enquête sur ces individus qui cherchent une raison d’exister.



Image du collectif Identitaire Image du collectif Identitaire Suisse

La famille Pierre Dayer s'est installée au lieu-dit Gensenaz fin des années 2000. La famille Dayer est également présente en France à Ferney, aux abords du château (un monument historique) éponyme et de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption (un autre monument historique), ainsi que dans différents villages aux abords de Genève. Comparaison, n'est pas raison : il est néanmoins intéressant de constater les démêlés judiciaires (délibérations abords château classé Monument historique), de la SCI DAYER de type familiale, représentée par M. Pierre Dayer  et ses frères, sœurs et père. A noter que l'un de ses frères est l'avocat Benoit Dayer sis à Genève, Suisse (1954 Hérémence site:legicopylux.free.fr "benoit dayer")

Leur présence est récente à Frangy : elle n'est pas de vieille souche frangypanne.

Compter dans ces rangs M. Pierre Dayer, directeur médical en exercice des HUG (Hôpital Universitaire de Genève) est assurément un poids considérable pour ce premier cercle de membres actifs : la croyance que la crédibilité d’une structure passe par la notoriété de l'un de ses membres ... suisse a fait son effet auprès des Neyroud, des Lacôte, .... Cette légitimité sera même accentué par a présence de l'épouse de ce dernier, Mme Anne-Marie Dayer, au sein du bureau du collectif. 


LA question restée sans réponse à ce jour : pourquoi cette famille d'origine suisse, les Dayer (toute ressemblance avec les Starck (Swiss Family Robinson) ) s'est-elle embarquée dans cette aventure, dans le lieu dit Gensenaz ? Pourquoi les Dayer se sont-ils trompés à ce point de chemin à ce point ?

L’ennemi est toujours utile pour resserrer les liens de la communauté. En Suisse alémanique, on se focalise sur l’Allemand. C’est un mécanisme connu. La Suisse est un pays tellement divers, multiculturel et plurilingue – entre un Zurichois et un Valaisan, il y a quand même pas mal de différences ! Elle a donc besoin de s’unir contre une Europe perçue comme menaçante. Mais alors pourquoi ici avec ces agriculteurs de vieille souche ? La question est encore aujourd'hui sans réponse

Quelques mots nécessaires des nouveaux venus, de ce couple suisse, socialement aux antipodes des autres membres de ce collectif identitaire rural - Il a racheté fin des années 2000, la maison de Freddy S. (héritée de son père décédé). Ces individus ne se sont jamais présentés, du moins pas en dessous de 30 km/h, pensant vraisemblablement que faire transiter leurs bolides Mercedes et autres bolides coupés SAAB/Volvo francisés, dans la cour exigüe du XVIIe, en levant le bras ..., était semble t-il, de rigueur pour dire bonjour, en France voisine.
Une Suisse à deux visages. Le paradoxe est saisissant. Il y a la Suisse de carte postale, qui figure en tête des principaux classements internationaux sur la richesse, l’innovation, la réussite économique, la performance, le bonheur. Et puis il y a l’autre Suisse, volontiers ignorée. Celle qui met en avant sa pseudo notoriété, sa supériorité, ... en France (voisine).

Malheureusement leurs enfants Romain, et Thomas ont exactement le même comportement aux abords de Bel-Air. La palme revient au Docteur Romain Dayer, quant à son frère  son comportement est tout aussi inadmissible par ces coups de klaxon intempestifs jour et nuit, qu'à sa vitesse excessive et délictueuse. Seuls le compagnon de leur fille Aurélie semble préoccupé par les vies des propriétaires ainsi que celles de leurs enfants.

La Suisse par l'intermédiaire de l’Hospice général dispense des cours de socialisation : la France ne devrait-elle pas faire de même et mettre en place ces modules d’information et de sensibilisation sociale ?

Accent sur la politesse. Et cela donne des injonctions du type: «On n’aime pas les gens qui klaxonnent impunément sans danger notoire (code de la route français) et on n’a pas de tolérance pour ça. On n’aime pas les gens qui mettent volontairement en danger la vie d'autrui. Il faut faire attention aux enfants et ne pas leur foncer dessus. Ou encore: «Ici, il faut dire bonjour sinon ce n’est pas poli et un peu agressif. On peut penser que vous êtes fâchés. Aussi, on a l’habitude, en France, de ne pas entraver les routes et de laisser les mères de famille sortir de chez elles. Sinon on pense que vous ne vous sentez pas le bienvenu.

Pour que tout se passe bien, il faut respecter ces manières et faire attention à ces différences. 

Janvier 2019, les Dayer ré-immatriculent leurs véhicules dans le Valais en Suisse. Leur présence est régulière, bien qu'hebdomadaire. Les passages dans la cour sont toujours ponctués de coups de klaxon intempestifs et de vitesses inappropriées et scandaleuses - Ces individus, surtout Madame Anne-Marie Dayer, adopte un comportement irresponsable et provocateur aux abords de la cour, sous les fenêtres de Bel-Air.  Le week-End, c'est un flot de véhicules de plaques suisses, qui vient s'insérer dans celui des LACÔTE : les repas festifs (....) sont semble t-il de rigueur. AUCUN contrôle de vitesse et d'alcoolémie : tout le monde le sait ICI. 

Mais vous êtes ici en France, pas en Suisse : il y a pléthore de lois et autres régalements, mais AUCUN contrôle.

All Abag

q Les Dayer (BCD)

q SCI Dayer

q Hérémence

q familles suisses


"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges." Nietzsche

L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association