DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Le chantage à la mise en danger: vitesse, alcool et trafic routier dans la cour Bel-Air. Le chantage de la distribution et de l'accès à l'eau potable

10/12/2010

L'Histoire du Domaine de Bel-Air 2010- : Domaine Bel-Air inscrit en totalité au titre des MH

Ce site est l’un des seuls en région Rhône-Alpes à présenter une configuration aussi proche de l’état d’origine.

Rarement procédure d’inscription au titre des monuments historiques aura été aussi rapide en France en ce début du XXIe. Il aura fallu moins de six mois pour que le Domaine, dans son ensemble, soit sur la voie de la protection. 

Une démarche éclair traduisant une mesure d’urgence face à la montée du communautarisme agricole et de ces coups de force.

L'inscription est une servitude d’utilité publique.  Et qui dit servitude  dit contrainte ! M. Le Maire ne saurait l'accepter. Elle permet théoriquement de mettre un terme aux pertes irrémédiables subies par le Domaine. Il n'en est malheureusement rien. Au cœur de l'histoire de Bel-Air. 

Toutes atteintes à la sécurité des personnes ou de leurs biens ainsi que toutes incivilités font que chaque jour, la vie peut devenir insupportable. La sécurité et la civilité sont des droits et lutter contre l’insécurité et l’incivilité sont des devoirs.

“Plus une société s’éloigne de la vérité, plus elle hait ceux qui la disent.”  George Orwell 

Chers Amis, chers visiteurs, chers frangypans,

Dans cette partie, nous nous efforçons de vous présenter notre tableau de bord et ses chiffres clés. L'histoire, incroyable, ne relève pas plus de la fiction que de la paranoïa ou d’une énième théorie du complot; plus qu'une expérience patrimoniale, une expérience de vie ! Si malgré tout vous aviez encore des questions, vous pouvez alors utiliser le formulaire ci-contre. Nous essaierons de répondre à vos questions.

Nous vous recommandons fortement de lire au préalable la section Bienvenue.


Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Construits dans la pente, les plus imposants bâtiments s articulent autour d une cour ouverte: corps de logis, pigeonnier, four à pain, et grange ainsi qu'un corps de dépendance agricole Corps de Logis XVIIe que MM.Alain Poyrault et Bernard Revillon souhaitaient détruire, ... pour élargir la cour Domaine de Bel-Air XVIIe. Parc du Domaine de Bel-Air, au Sud du Corps de logis Domaine de Bel-Air XVIIe. Abords du Domaine de Bel-Air immédiatement attaqué par la mairie : perte de 70% A gauche propriété des connards de néo-ruraux de Bel-Air et à droite de M.Christophe Banchet GAEC Lo Pres Dary Corps de dépendances XVIII que MM.Guy Lacôte et Christophe Banchet souhaitaient détruire, ... pour élargir la cour.

Le Domaine n’est pas classé au titre des Monuments historiques, mais "seulement" inscrit. Il convient de rappeler que l’inscription au titre des monuments historiques n’est pas un label mais un dispositif législatif d’utilité publique.

C’est quoi un monument historique ?

Selon le ministère de la Culture, un monument historique est « un immeuble ou un objet mobilier recevant un statut juridique destiné à le protéger, du fait de son intérêt historique, artistique, architectural mais aussi technique ou scientifique ». Le Code du patrimoine, qui fait suite à loi du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques, distingue deux types d’édifices, les classés et les inscrits : sont classés […] « les immeubles dont la conservation présente, au point de vue de l’histoire ou de l’art, un intérêt public ». Les monuments inscrits rassemblent les « immeubles qui, sans justifier une demande de classement immédiat au titre des monuments historiques, présentent un intérêt d’histoire ou d’art suffisant pour en rendre désirable la préservation ».

L'inscription est une servitude d’utilité publique.  Et qui dit servitude  dit contrainte !  Selon certains des signataires et sympathisants d'un collectif identitaire rual ABAG, l'inscription a été perçue comme une atteinte pour certains de ces gens d'ici (propos de M. Bernard Revillon, agriculteur, élu, maire depuis nov 2012).

La réglementation pour un Monument historique (non classé) est malheureusement insuffisante pour la défense du patrimoine. Les propriétaires le comprendront à leur dépend .... Faire une AVAP, aurait été un moyen complémentaire de protéger le caractère identitaire et donc attractif de Frangy. L’AVAP aurait fait tomber le périmètre des 500 mètres de protection et donc de main-mise des Monuments historiques et des Bâtiments de France. Pour préserver les petites rues, les petites maisons de pierre qui sont l’identité même du village. L’AVAP est le seul moyen de faire face aux promoteurs, de préserver le patrimoine et l’identité. Rien de tout cela M. Le Maire s'est lancé immédiatement dans une demande de suppression totale du périmètre de protection du Domaine

"Par arrêté préfectoral n° 10-520, en date du 07 décembre 2010, est inscrite au titre des Monuments Historiques « la Ferme de Bel-Air » située Route de Moisy, sur les parcelles cadastrées section C n°1800, 1802, 1803, 1804, 1805, 2558, 2212 et 2212, soit la ferme en totalité avec en particulier ses quatre pièces aux décors peints ainsi que son pigeonnier, son lavoir, son puits, les façades et les toitures du bâtiment agricole, métairie de l’ancien domaine."

Un patrimoine historique reconnu ainsi par l’État qui vient, de parapher l’inscription du Domaine de Bel-Air, au titre des Monuments historiques. Cette reconnaissance constitue un atout majeur pour les propriétaires qui ont lutté depuis 2004 pour sauver leurs biens de la destruction: destruction souhaitée par M. Le Maire, certains élus, ainsi qu'une communauté rurale exacerbé. Dans une autre mesure, elle constitue également un atout non négligeable pour le village de Frangy et les (la plupart des) frangypans. 

La décision a été actée en décembre 2010 par M.Le Préfet de Région sur proposition de la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites qui s'est réunie en Avril 2010. L'inscription au titre des Monuments historiques de l'ensemble des bâtiments du domaine, y compris le corps de dépendance agricole (la décision d'inscription a été prise sans le consentement de M. Christophe Banchet du GAEC Lo Pres Dary pour la métairie), a été actée définitivement après moult tentatives locales de M. Le Maire, Alain Poyrault et de certains d'élus de retarder, voire de faire avorter cette protection.

Cet avant-propos donne l'occasion de remercier sincèrement et tout spécialement ces personnes de l'ombre, et qui d’une façon ou d’une autre, ont contribué à l'inscription au titre des Monuments Historiques de l'ensemble du bâtis du Domaine.

Domaine de Bel-Air, Frangy, Haute-Savoie sur Base Mérimée Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2010, JORF n°0103 du 4 mai 2011 page 7633 texte n° 27

Dans un quasi anonymat, voué à être détruit en 2009 par MM. Le Maire Alain Poyrault et son adjoint Bernard Revillon, agriculteur, aujourd'hui maire, pour faciliter la desserte dans la cour exigüe du XVIIe, d'engins agricoles énormes, de poids-lourds 32T béliers, vers les GAEC Lo Pres Dary (2006) et Les Aricoques,
L'inscription actée, la destruction du Domaine sera redemandée en mairie ... devant les représentants de la DRAC Rhône-Alpes !


Monuments historiques
édifice / site Ferme de Bel-Air
localisation Rhône-Alpes ; Haute-Savoie ; Frangy
lieu-dit la Fin de Moizy
adresse route de Moizy
dénomination ferme
éléments protégés MH décor intérieur ; pigeonnier ; lavoir ; puits
époque de construction 18e siècle
historique Le logis se compose d'un étage de soubassement, d'un rez-de-chaussée, qui sert d'espace de vie, et de combles. Au milieu de la façade nord est inséré un escalier en vis qui dessert ces trois niveaux. Au rez-de-chaussée, un couloir central donne accès, au nord, à la cuisine et, dans la partie sud, à quatre pièce formant une enfilade. Ces quatre pièces sont toutes décorées de peintures murales sur leurs quatre côtés. Le décor visible représente des paysages dont plusieurs vues marines. Les tableaux sont au nombre de huit. Ils se composent d'arbres feuillus, de personnages vêtus à la mode du 18ème siècle et les navires représentent des frégates. A l'ouest de la ferme est édifié un pigeonnier sur deux niveaux. Au nord, se trouvait l'ancienne cour. Elle contient encore une fontaine avec son bac de 1843. Le bâtiment de la ferme est encadré par des murs pignon à redents. En façade, un avant-toit couvre les sept entrées. Quatre baies cintrées donnent accès aux étables et aux écuries. Dans la partie est, au premier étage, se trouvait le logement du métayer.
décor peinture
propriété propriété d'une société privée
protection MH 2010/12/07 : inscrit MH
  La ferme, soit la ferme en totalité avec en particulier ses quatre pièces aux décors peints, ainsi que son pigeonnier, son lavoir, son puits, les façades et les toitures du bâtiment agricole, métairie de l'ancien domaine (cad. C 1800, 1802 à 1805, 2558, 2212, 2213) : inscription par arrêté du 7 décembre 2010
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA74000013
  © Monuments historiques
date versement 2011/06/29
date mise à jour 2015/10/13

L’ensemble des bâtiments du Domaine protégé. Lors de sa visite, Mme Marie Bardisa, conservateur régional des monuments historiques de la région Rhône-Alpes, n’avait caché ni sa consternation ni sa colère en découvrant l’état de l’extérieur du corps de dépendances agricoles et de la volonté publique affichée de M. Le Maire, Alain Poyrault de détruire cet ensemble. Très rapidement, la directrice avait oeuvré auprès du département et de la région, pour évoquer l’engagement d’une inscription du bâtiment au titre des monuments historiques. 
 
All Inscription

Inscription Bel-Air Frangy

La première caractéristique de l'étude initiant une procédure de protection au titre des monuments historiques est d'être bien souvent plus subie que voulue : celle de l'ensemble du Domaine est un peu la résultante des deux, bien que le déclencheur ait été la volonté de détruire le Domaine par le M.Le Maire et d'élus de vieille souche

Résultant en l'occurrence d'une demande extérieure (DRAC sur demande des propriétaires en réponse au projet de destruction réitérée de MM. Le Maire, Alain Poyrault, et des co-gérants du GAEC Lo Pres Dary, propriétaires du corps de dépendances agricoles soutenus ouvertement par un agriculteur omniprésent, Bernard Revillon, elle ne s'inscrit pas a priori dans le cadre d'une problématique de recherche prédéterminée et pertinente, telles les études patrimoniales. Ce caractère urgentissime à Frangy est semble t-il de plus en, plus fréquent devant les pouvoirs quasi illimités qui ont été transférés depuis la décentralisation, au maire de la commune, aussi petite soit-elle. 

All CRPS Bel-Air

All DRAC Bel-Air

All SDAP Bel-Air

Il a permis également l'ouverture des portes de Bel-Air et a enfin autorisé l'examen du Domaine demeuré inaccessible et méconnu par tous, y compris et surtout des frangypans eux-mêmes.

All Journée Bel-Air

"Monuments historiques, édifice / site     Ferme de Bel-Air localisation     Rhône-Alpes ; Haute-Savoie ; Frangy lieu-dit     la Fin de Moizy  adresse     route de Moizy" (*)


Le Logotype MH en noir, symbole de la France incapable de protéger un Monument historique pris en otage par un maire agriculteur. Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie Marianne en pleurs, symbole de cette France du XXIe incapable de protéger un Monument historique ainsi qu'une famille pris en otage par un maire agriculteur. Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie

L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletterSincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association