DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Le chantage à la mise en danger: vitesse, alcool et trafic routier dans la cour Bel-Air. Le chantage de la distribution et de l'accès à l'eau potable

12/05/2005

Les Croisades de l'Asso Croisade N°3 "Responsabilité collective et individuelle à Bel-Air"

« Aucun flocon de neige, ne se sent responsable d’une avalanche »

La responsabilité collective engendre t-elle l'absence de responsabilité individuelle ? Y-a-t-il intention ? Y-a-t-il violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de sécurité ou de prudence ?

En fin de comptes, qui est responsable ou peut logiquement l’être, pourquoi, jusqu’où et comment ?

"Ils", en laissant cette situation perdurer, en sont largement responsable. 

"La responsabilité est le prix à payer du succès." Winston Churchill 

Chers Amis, chers visiteurs, chers frangypans,

"Un patrimoine et une famille pris "en otage". Actions
Responsabilité collective et responsabilité individuelle à Frangy"
(en cours de construction) 

La troisième "croisade de Bel-Air" débute à l'initiative des propriétaires du corps de logis, face à l’aveuglement des autorités et des décideurs qui laissent une famille prise "en otage" . Prise en otage face à l'inégalité entretenue d'accès aux services publics (Eau et électricité), et à ce refus implicite d'agir face aux actes de vandalisme sur le patrimoine protégé du domaine et aux multiples infractions à la loi ou le pas vu, pas pris règne en maître.  

Lorsqu’on voit d’étranges choses se passer et qu’on se demande pourquoi elles (nous) arrivent, prendre du temps pour voir comment tout cela s’articule est essentiel, et en conclure qu’il y a forcément une raison à toute chose. Rien n’est le fruit du hasard.
Les propriétaires du corps de logis regrettent, l’aveuglement surprenant –  incroyable si l’on y songe – de ceux qui, aux affaires, croient pouvoir tabler à l’infini sur la patience des gens de bien. On tire, on tire sur la ficelle. Nous craignons qu’elle ne finisse par céder.


Les principaux acteurs de ce petit morceau d'histoire du XXIe en milieu rural.


Les Croisades de l'Asso Voyage au bout de la responsabilité individuelle

À quoi servent droits fondamentaux et législation des Monuments historiques lorsque ceux en charge de les faire respecter s’en révèlent incapables ?  Bienvenue en zone de non-droit !  L'expérience prouve que celui qui n'a jamais confiance en personne ne sera jamais déçu ....Léonard de Vinci

All Responsabilité

La responsabilité individuelle et la mise en danger délibérée de la personne d'autrui par imprudence ou négligence pour ces sympathisants d'ABAG bien connus des autorités, "armés" d'un véhicule ?!
Au sens de l'article L. 2212-2 du code général des collectivités territoriales (CGCT), M. Le maire est le premier responsable de la sécurité des citoyens en ce qu'il doit assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques.

La responsabilité collective de services de l’État débordés ou découragés, qui laissent un patrimoine historique vandalisé par des agriculteurs et une famille prise en "otage" ?!
La gendarmerie, qui fait partie des forces publiques françaises, a une mission de sécurité publique et de police judiciaire. Elle intervient principalement en zone rurale et périurbaine pour lutter contre la délinquance, assurer la sécurité des personnes et des biens, participer au renseignement et porter secours et assistance.  

La responsabilité d'un avocat qui reprend dans ses conclusions un flot de mensonges ! Le mensonge est essentiellement une notion morale mais pratiquement pas condamnable juridiquement sauf essentiellement lors d'un témoignage sous serment ou lors de la conclusion d'un contrat ou falsification d'un document... Par ailleurs, on peut se référer à l'art. 41 de la Loi du 29 juillet 1881 4° alinéa : Citation : Ne donneront lieu à aucune action en diffamation, injure ou outrage, ni le compte rendu fidèle fait de bonne foi des débats judiciaires, ni les discours prononcés ou les écrits produits devant les tribunaux.  

All Portrait Etat Protection

Le savez-vous ? La responsabilité civile personnelle d'un magistrat (par exemple) ne peut être mise en cause devant les juridictions judiciaires qu'en cas de faute personnelle détachable du service de la justice. Donc si un magistrat se trompe (toute ressemblance avec des faits réels ne serait que pure et fortuite coïncidence), il ne pourra être sanctionné.
Que dire de celle d'un militaire en l’occurrence de gendarmes qui refusent de prendre votre plainte, qui refusent de donner leur matricule, qui refuse(nt) de vous donner une copie de votre plainte pretextant que l'imprimante est en panne ou encore que le système informatique qui délivre les références/numéros de votre plainte est lui aussi en dérangement. (là aussi, toute ressemblance avec des faits réels ne serait que pure et fortuite coïncidence)
Que dire de celle d'un préfet qui refuse de faire appliquer la loi ? (là aussi, toute ressemblance avec des faits réels ne serait que pure et fortuite coïncidence)
Que dire de celle d'un huissier de justice ... (toute ressemblance avec des faits réels ne serait que pure et fortuite coïncidence), il ne pourra être sanctionné.
Que dire de celle d'un élu en l’occurrence d'un maire (agriculteur) ..., ou encore celle d'un député(e) ..., celle d'un sénateur ..., voire celle d'un conseiller départemental/général  ... ? (là aussi, toute ressemblance avec des faits réels ne serait que pure et fortuite coïncidence)

All Code

« Ce n’est pas moi – c’est lui », « ce n’est pas de ma faute », « je ne l’ai pas fait exprès » (ou voulu) : il n’y a pas que dans l’enfance que sont proférées ces tentatives verbales de s’exonérer de sa propre responsabilité (sans d’ailleurs que le mot soit prononcé !) et de la reporter sur d’autres ou des circonstances fortuites. Dans la vie courante et sous des formulations plus élaborées, elles sont monnaie courante dès que surgissent les ennuis, s’accompagnant de conduites d’esquive ou de défausse de ladite responsabilité. Ce qui signale d’emblée que son statut est beaucoup plus problématique qu’on aimerait idéologiquement le croire.

All Portrait Politique locale

Mais de quoi retourne-t-il sémantiquement avec elle ? Le mieux, pour commencer, est de se référer à une étymologie des plus instructives. D’une part le terme procède du latin « respondere » qui renvoie au fait de répondre de ses actes devant une instance donnée ; et d’autre part et peut-être plus fondamentalement à « spondere », soit se porter garant – l’idée de base étant la prise d’initiative d’un individu qui s’engage à réussir ce qu’il entreprend (on en retrouve trace dans les actuels termes « spontané » connotant un libre surgissement, et « sponsor », pour évoquer celui qui s’engage à garantir une entreprise…).

Cette dualité lexicale initiale servira de fil conducteur au voyage intellectuel qu’on va entreprendre en essayant de répondre à ces simples mais décisives questions : en fin de compte, qui est responsable ou peut logiquement l’être, pourquoi, jusqu’où et comment ? source : https://www.contrepoints.org/2012/07/21/91104-voyage-au-bout-de-la-responsabilite-individuelle

Croisade

L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin :

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association