direct tv - Accès médias de l'Asso Le chantage à la mise en danger: vitesse, alcool et trafic routier dans la cour Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Le chantage de la distribution et de l'accès à l'eau potable Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie

08/02/2005

Corps de Logis XVIIe que MM.Alain Poyrault et Bernard Revillon souhaitaient détruire, ... pour élargir la cour Peintures murales XVIIIe Frangy, All peintures murales (XVIIIe) à Bel-Air

Ces peintures murales ont "sauvé la vie" Domaine : MM. Le Maire, Alain Poyrault et Bernard Revillon, ayant émis le souhait de procéder à la destruction du Domaine, pour élargir la cour exigüe, traversée aujourd'hui par un chemin Rural, afin de permettre un meilleur transit des engins agricoles & des poids loursd 32T à destination des GAEC Lo Pres Dary et Les Aricoques.

Elles constituent d'après la Conservatrice Régionale des Monuments historiques de le DRAC Rhône-Alpes, un ensemble des plus important et remarquable de la région. 

Et vous, faites-vous confiance aux élus ?

Vous avez le droit de savoir.

"Choisir ses voisins est plus important que choisir sa maison."  Proverbe chinois

Chers Amis, 

À Frangy, comment ne pas être atterrés de constater avec quel mépris le patrimoine est traité ? Comment ne pas être atterrés par l'accueil réservé à ces néo-ruraux, à ces étrangers qui rachètent ces vieilles maisons délabrées en ruine, rachetées au prix fort à ces agriculteurs, amoureux de leurs terres et de leurs village ... à eux, qui n'hésitent pas à les détruire et dont aucun locaux, ces frangypans de vieille souche, ne souhaite ?  ... et qui finalement recèlent de rares trésors !

À Frangy, le sentiment d'impunité se nourrit des incohérences du système : pourquoi s'en priver ? Au centre d'un conflit, savamment entretenu depuis 2004 par une certaine communauté agricole, voué à être détruit pour élargir la cour du XVIe exigüe que traverse aujourd'hui, un chemin rural

On y découvre plus de 200 m² de peintures murales représentant des châteaux, des bateaux, des gentilshommes ainsi que nombreuses scènes champêtres, de chasse et semble t-il de guerre(s) navale(s) dans la région de la Grèce, entre le XVI et XVIII, entre vénitiens (La République de Venise), ottomans (L'Empire Ottoman), français (Royaume de France), qu'il reste encore à préciser. 
Ces quatre pièces considérées comme unique par les Monuments historiques, est le trésor du lieu. Ces peintures murales ont "sauvé la vie" du domaine. domaine que M. Le Maire et son adjoint agriculteur de vieille souche, Bernard Revillon avaient condamné, unilatéralement, sans aucune discussion, échange ou encore concertation, ... à la destruction. Assurément, de bons cas d'études pour des experts en psychiatrie 

Les décors peints de la Ferme de Bel-Air sont sans aucun doute la fierté des propriétaires.

Peintures murales XVIIIe

Le logis actuel est construit sur d'anciennes caves viticoles, dont les fondations remonteraient très probablement au XVIe ou XVIIe. Utilisé comme office notarial à partir de la seconde partie du XVIIe jusqu'au premier quart du XIXe, la distribution des différentes pièces semblent  être le reflet de leur utilisation d'alors : archives, salle d'attente, cabinet, ... Les notaires de l'ancien royaume de Sardaigne, suivant les traditions françaises, tenaient à conserver leurs minutes comme leur propriété. 

Le logis actuel est d'architecture relativement massive et pourvu de très peu d’orifices. Il devenait donc important de décorer tous les murs par des peintures. "Il y a lieu en effet de distinguer un art simplement décoratif, comme par exemple la décoration d’un simple panneau peint dans une chapelle, d’un art réellement monumental, dans lequel la peinture murale fait partie intégrante de l’architecture de l’édifice" (*)

L
e logis possédait à l'origine plus d'une trentaine de décors peints (environ huit par pièce). Aujourd'hui, huit ont "survécu" intégralement et seuls deux plus ou moins fragmentaires ; les autres ayant été masqués par du plâtre très vraisemblablement au cours de la seconde moitié du XXe siècle où bon nombre de désordres ont été perpétrés par des agriculteurs. 1920-: Un domaine malmené - les temps modernes ...

Les décors peints auraient été réalisées vraisemblablement par un artiste piémontais. Pour l’instant, ces œuvres restent anonymes et aucun rapprochement n'a pu être établi avec un peintre. Les commanditaires de ces œuvres semble être le premier propriétaires, la famille Bouvier / Chaumontet. C'est néanmoins un ensemble rare dans toute la région Rhône-Alpes, assez bien conservé et "relativement lisible".

Ces décors peints sont déjà mentionnés lors d'un devis en 1788 pour la réalisation de l'extension de la partie Nord-Est du logis. Ils sont alors appelés les "plâtres des murs anciens". Après la révolution (française), les monuments qui forment l’héritage de l’Ancien Régime sont l’objet d’aversions violentes. Celles-ci ne peuvent être résumées à une cause unique, et prennent des formes différentes à Paris, dans les provinces, et selon les monuments concernés.

Le logis semble n'y avoir pas échappé, où nombre de figures ont été griffées. Est-ce pendant cette période trouble ? Rien n'est moins sûr - Pratiquement plus aucun visage n'est visible


Ferme de Bel-Air peinture chateau1
Ferme de Bel-Air -Chambre de Bal - Tous droits réservés

C’est fascinant de rassembler des indices pour reconstituer l’histoire très tourmentée de ce Domaine et de ces édifices. Jamais, les propriétaires n’auraient imaginé que ces bâtiments ait eu une telle histoire. Bien des mystères demeurent et il faudra encore que des archéologues spécialisés qu’on appelle archéologues du bâti sondent les murs pour tenter de les résoudre.

Les travaux ne sont pas prêts de commencer …

Décors peints Bel-Air

All Décors peints


q LRMH

L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,

Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : Vie municipale © Ensemble, choisissons Frangy,

Aller plus loin : base castor LMRH, fiche Wikipédia

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association

(*) LES TECHNIQUES DE LA PEINTURE MURALE par Marcel STEFANAGGI, Laboratoire de recherche des monuments historiques (LRMH) CHAMPS-SUR-MARNE (FRANCE) Source : http://www.lrmh.fr/lrmh/html/accueil.htm